10 questions récurrentes en portage immobilier

0
460
Spread the love

Le portage salarial est un statut d’indépendant certes très connu, mais qui suscite encore beaucoup d’interrogation. Il a vu le jour en 1980 et est de plus en plus utilisé dans le secteur immobilier. Mais ce statut rencontre des résistances de la part des certains acteurs conservateurs qui restent fidèles aux anciens statuts, quand bien même ces derniers ne sont pas très bénéfiques pour eux. Voici le top 10 des préoccupations fréquentes en ce qui concerne ce statut pour le travail de négociateur immobilier.

LES QUESTIONS RÉCURRENTES

Un négociateur peut-il prétendre au portage salarial

Plusieurs syndicats sont catégoriques quant à l’inadéquation du portage salarial avec le travail de négociateur immobilier, eu égard à la loi Hoguet qui a été adoptée avant l’avènement de ce statut.
Toutefois, en considérant la législation, rien n’empêche un négociateur dans ce secteur de choisir le portage salarial pour ses activités. Le portage salarial admet toutes les professions à l’exception de celles réglementées et des services à la personne.

Quels avantages pour un négociateur en portage salarial ?

De même que tous les actifs ayant adopté ce statut, le négociateur immobilier jouit du principal atout du portage salarial qui est d’être à la fois indépendant (c’est-à-dire décider de ses horaires de travail, de ses méthodes de travail, et bien pouvoir discuter ses honoraires), et salarié (assurance pro, mutuelle, cotisation sociale, etc.). Il est bien entendu sous contrat avec une société de portage et comme les autres va pouvoir lui déléguer la gestion de son activité.

Quelle est l’utilité des frais de gestion en portage ?

La société de portage prélève sur le chiffre d’affaires du négociateur, une commission sous forme de pourcentage qui sera sa rémunération pour avoir géré son activité sur une période donnée. Ces frais vont lui permettre de rémunérer ses propres salariés.

Quelle rémunération pour le négociateur en portage ?

Dans le secteur de l’immobilier, le négociateur indépendant perçoit essentiellement les commissions sur ses ventes. Contrairement à un commercial qui peut être rémunéré de façon mensuelle, avec une partie fixe à laquelle pourront être rajoutées ses commissions. Mais il faut noter que le salariat est en déclin, parce que ce secteur se veut libre et flexible.
Toutefois, si le négociateur immobilier sait négocier ses contrats, et surtout s’il met en place un vrai réseau lui permettant de trouver des biens de bonne qualité, il peut s’assurer une rémunération conséquente pouvant aller jusqu’à 60 000 € dès les premières ventes. Après que la société de gestion ait prélevé ses frais de gestion, le mandataires indépendant se retrouve avec un peu plus de la moitié de la commission réglée par l’entreprise pour laquelle il assure une prestation. il pourra se faire rembourser certains frais comme ceux liés à la mission et la prospection.

Comment différencier un agent immobilier, commercial, un mandataire et un négociateur immobilier ?

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans tous ces métiers de l’immobilier. Encore plus quand ils sont utilisés à tort et à travers.

  • Un agent immobilier est un indépendant très souvent avec une agence physique qui possède une carte professionnelle de transaction encore appelée carte T qui est son passeport pour réaliser des actes de vente. Il peut à l’occasion solliciter les services de quelques salariés ou de mandataires indépendants.
  • Le mandataire ou négociateur immobilier travaille par défaut en tant qu’indépendant, il peut avoir le statut d’agent commercial ou de salarié porté, mais il peut arriver qu’il revête le statut de salarié. Il peut être mandaté par un réseau immobilier, par d’autres agents ou par des agences.

Quand une agence immobilière peut faire appel à un négociateur porté ?

Comme tous les professionnels portés, le négociateur ne peut être sollicité que pour des missions ponctuelles qui dans ce cas,sont appelées «mandats». Il n’est pas là pour remplacer un salarié de l’agence, de ce fait il n’est pas sous ses ordres.

Faut-il forcément souscrire à une assurance RC pro en portage ?

Étant sous contrat avec la société de portage, comme tout salarié le négociateur bénéficie automatiquement d’une couverture RC pro. Il n’est donc plus utile pour lui de souscrire à nouveau.

Comment devenir négociateur indépendant ?

En général, les professionnels du secteur immobilier ont un cursus bien défini :

  • BTS Professions Immobilières,
  • École de commerce,
  • Formation de négociateurs Immobiliers,
  • Licence en métiers immobiliers ou formation au sein d’une agence,
  • Conseiller indépendant dans le domaine de l’immobilier

Que dire des frais professionnels du négociateur ?

Dans la recherche des offres et des biens les plus intéressants, le négociateur peut faire face à des dépenses plus ou moins importantes. Il peut toutefois en parler avec le client afin de percevoir ses frais en plus de sa commission.

Que deviendra le portage salarial dans l’immobilier ?

Tout porte à croire que ce statut a de beaux et longs jours qui devant lui. Les négociateurs immobiliers malgré les réticences de certains acteurs sont très enthousiastes et se tournent de plus en plus vers ce statut qui leurs propose la sécurité, alors il y a fort à parier que le portage salarial va continuer à gagner du terrain dans ce secteur, mieux encore, il se pourrait bien qu’il devienne le standard.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier le 16 Avril 2019
Crédit photo : PIXABAY