Devenir mandataire indépendant en toute sécurité en 2021 grâce au portage salarial

0
135
Spread the love

Tout le monde est bien obligé partiellement ou totalement d’opter pour le télétravail en raison de la crise sanitaire. Bon nombre d’actifs ont vu dans cette situation, l’opportunité et le courage de se lancer dans l’entrepreneuriat. Ils veulent, soit se reconvertir dans une autre branche du secteur immobilier, soit donner une autre orientation à leur carrière en créant une société. Dans tous les cas, ils sont à la recherche de liberté et d’autonomie. Cependant, ils doivent surmonter de nombreuses contraintes. Heureusement, ils peuvent devenir mandataire indépendant en toute sécurité en 2021 grâce au portage salarial immobilier.

PORTAGE SALARIAL IMMOBILIER SYNONYME DE LIBERTÉ ET DE SÉCURITÉ

Un statut d’indépendant, mais pas que !

À partir de 2008, les professionnels ont massivement opté pour l’auto-entrepreneuriat. À l’époque ce statut les avait sidérés par ses conditions avantageuses. Mais, une bonne tranche s’est tout de même rabattue sur le portage salarial immobilier dont les conditions sont non seulement avantageuses, mais aussi salutaires. En vérité, ce mode de travail permettant à tous ceux qui se laissaient tenter par lui, d’accéder à la fois au monde de l’indépendance, mais aussi à celui du salarial. À cheval entre les deux donc, il consiste à faire signer au mandataire, d’un côté, un contrat de travail avec une société de portage et de l’autre, un contrat de prestation avec une entreprise cliente. Le premier contrat qui est parfois accompagné d’une convention d’adhésion offre toute la sécurité liée au salarié. Le second quant à lui, offre toute la liberté attribuée à l’indépendance.

LES AVANTAGES DU PORTAGE SALARIAL IMMOBILIER POUR LE MANDATAIRE INDÉPENDANT

Une totale autonomie pour le porté

En adoptant le portage salarial immobilier, le mandataire immobilier devient un salarié porté. En cette qualité, il gère son activité de manière autonome. Il n’est inscrit dans aucune hiérarchie et n’est soumis à aucun supérieur. Il recherche lui-même ses clients, les biens qu’il va proposer et ses missions. Il négocie les conditions de sa prestation de même que ses honoraires. Toutefois, il ne prend pas en charge la gestion administrative de l’activité. Cette tâche chronophage et lourde est réservée à la société de portage salarial qui l’accompagne. Elle épaule le salarié porté en s’occupant de la partie administrative relative à son salaire, des formalités diverses, de la rédaction des contrats, etc…

Une grande simplicité, mais aussi une grande sécurité

Outre l’autonomie et la possibilité de déléguer les tâches fastidieuses, le portage offre aussi au porté une certaine facilité de mise en œuvre et une certaine sécurité. Le porté, en tant que salarié classique, peut cotiser au régime général et bénéficier d’une assurance chômage. Il est même prévu dans son contrat qu’il bénéficie d’une assurance RC*. De fait, non seulement, le porté peut adopter facilement le portage, car il suffit de signer un contrat avec une société de portage et ainsi, il peut profiter d’une bonne couverture sociale. Le tout en étant indépendant.

COMMENT LE SALAIRE EST-IL CALCULÉ EN PORTAGE SALARIAL  IMMOBILIER ?

La question de ce calcul fait hésiter plusieurs candidats au portage immobilier.

La méthode de calcul tient compte de plusieurs paramètres. Il s’agit premièrement du chiffre d’affaires. Il s’obtient grâce aux honoraires facturés aux clients diminués de la TVA. Le second paramètre concerne les frais de gestion de la société de portage salarial. Ils s’élèvent à 5 ou 10 % des honoraires. Le salarié porté peut aussi être amené à se faire rembourser certains frais professionnels. Ce n’est qu’après toutes ces déductions qu’il obtiendra son salaire brut. Ce dernier réduit des charges salariales qui constituent environ 20 % brut, représente le salaire qui sera versé par la société de portage salarial à la fin de chaque mois. Les impôts étant déduits, le net que touchera le mandataire immobilier porté ne sera chargé d’aucun autre frais.

*RC = Responsabilité Civile (assurance)

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier

Crédit photo : Licence accordée