Quelques règles pour réussir en portage salarial dans l’Immobilier

0
140
Spread the love

Depuis quelque temps, dans le secteur immobilier le statut de salarié porté est de plus en plus plébiscité. Il s’agit d’un statut qui assure autonomie et sécurité au mandataire et à tous les professionnels des métiers de l’immobilier. Mais étant encore méconnu, il est tout à fait normal de se questionner quant aux possibilités de réussite avec ce statut. Cet article présente des règles fiables pour s’assurer un vrai succès en tant que porté.

MAÎTRISER LA CONVENTION COLLECTIVE DU PORTAGE SALARIAL

Lorsqu’un professionnel de l’immobilier choisit d’exercer avec le statut de salarié porté, de nouveaux droits lui sont accordés et il est soumis à de nouvelles obligations professionnelles que celles des indépendants, autoentrepreneurs ou agents co. En raison de la particularité de ce statut à savoir allier les régimes d’indépendance et de salariat, une convention collective a été mise en place afin de renseigner les bénéficiaires, mais aussi les sociétés de portage des droits et obligations en matière de rémunération, d’organisation du travail, de rédaction des clauses du contrat de travail, etc.

Pour être sûr de bien savoir où l’on met les pieds, il est recommandé de maîtriser et connaître cette convention collective.

ÉLABORER UNE BONNE OFFRE COMMERCIALE

Parce que le positionnement commercial est important, le salarié porté doit réfléchir à la bonne manière de présenter son offre. Les entreprises qui ont recours aux professionnels portés recherchent des expertises particulières dont elles ne disposent pas. Pour cette raison, l’offre doit mettre en avant les compétences et surtout l’expertise du professionnel.

TROUVER LES OUTILS NÉCESSAIRES POUR BIEN MENER SON ACTIVITÉ

Les technologies ayant évolué, il est facile de trouver des logiciels et des outils professionnels adaptés à son activité. La concurrence représente un des défis à relever dans toute activité commerciale. Ainsi, pour mieux faire valoir son expertise, il est indispensable de trouver les logiciels adaptés aux missions à réaliser. Si possible, il faut demander aux ingénieurs d’en concevoir qui soient sur mesure pour son activité.

CHERCHER DES CANAUX DE COMMUNICATION ADÉQUATS

Pour se faire connaître, il n’y a pas mieux que la communication externe. Aujourd’hui, elle est plus facile avec les réseaux sociaux et autres plateformes. Cependant, il faut veiller à ne pas se perdre sur Internet. Tous les canaux ne sont pas à utiliser. En fonction des besoins de son activité, il est conseillé de choisir ceux qui sont les plus adaptés. Mais attention, se construire une e-réputation peut très vite avoir des revers et être chronophage. L’astuce c’est de placer la satisfaction du client au centre de sa stratégie.

RÉALISER UNE ANALYSE DU MARCHÉ ET DE LA CONCURRENCE

Cette règle va de soi pour toutes les activités surtout celles commerciales. Pour effectuer cette analyse, le salarié porté doit questionner les besoins de sa cible, les innovations à venir dans le secteur et bien entendu, les raisons qui expliquent le succès des concurrents. De fait, il pourra prendre de l’avance et anticiper sur les actions à mener.

DÉTERMINER AVEC PRÉCISION SES PÔLES DE DÉPENSE

Toute entreprise sérieuse doit déterminer son seuil de rentabilité. Pour cela, elle doit pouvoir analyser ses dépenses. Généralement en portage salarial, le consultant doit supporter des coûts de location, des coûts publicitaires, des frais de déplacement et d’achat de petit matériel. En portage salarial, il est important d’établir la rémunération nette que l’on souhaite avoir, car certains coûts comme les frais de gestion de la société de portage doivent être pris en compte.

SUIVRE DES FORMATIONS POUR ACQUÉRIR D’AUTRES COMPÉTENCES

En entrepreneuriat, il est très important de se former constamment. Ceci permet de s’ouvrir à d’autres parties de la clientèle. Ainsi, les temps de formation doivent être perçus comme un investissement. En portage salarial, les sociétés de portage organisent pour leurs travailleurs des formations selon leurs besoins et les intègrent à un réseau de professionnels toujours dans le but de rehausser leur compétence.  

 
Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée