Entreprendre ailleurs qu’à Paris, c’est possible et enviable

0
322
Spread the love

L’économie de la France reste peut-être confondue à celle de la capitale, mais il est désormais possible d’entreprendre partout dans le pays et d’avoir des résultats foudroyants. L’entrepreneuriat a beau avoir des connotations Parisiennes, son principe n’en demeure pas moins applicable aux autres régions du pays. Il est non seulement possible d’implanter son activité dans les autres territoires de France, mais c’est désormais la chose à faire.

POURQUOI ET COMMENT EST-CE POSSIBLE

Paris la ville lumière

Le manque de dynamisme des régions de France a toujours été l’hymne qui a prévalu depuis des années dans le pays. On a toujours vu une France à l’économie bivalente où la phrase « la France est riche » était entièrement vraie pour Paris et entièrement fausse pour les autres régions. Paris a toujours été la ville lumière, et ce sur tous les plans. Elle avait tous les pouvoirs, tous les droits, toute l’attention, tous les regards, de toutes entreprises et toutes les personnes. Paris représentait les organes vitaux de la France, tandis que les autres régions, que ce soit celles à proximité ou celles éloignées de Paris, végétaient dans la misère par faute d’infrastructures, de projets de transports structurants, de formation, etc. Ce n’est qu’en 1967 que l’autoroute A1 fera son apparition et en 1980 que le TGV verra le jour.

DE NOUVELLES TENDANCES DANS L’ORGANISATION DU TRAVAIL

Aujourd’hui, cette norme semble évoluer. Même si bon nombre de personnes continuent de souffrir du syndrome Paris-Province, il apparaît évident qu’installer une activité hors de cette ville n’est plus aussi rocambolesque qu’il y paraît. Le pôle économique de Paris s’effrite laissant la place à une économie plus régionale au gré des nouvelles tendances apparues dans l’organisation du travail. Les agences locales sises dans les villes et les régions de France donnent une image nouvelle à leurs territoires à coup de marketing, de labellisation et d’accompagnement. Il ne s’agit plus de profiter de beaux paysages, mais surtout de stratégies commerciales de réduction des coûts.

4 MODÈLES QUI MARCHENT AUJOURD’HUI POUR L’ENTREPRENEURIAT HORS DE PARIS

Le freelancing

Une étude menée par Creads affirme la présence de 900 000 freelance en France, soit un accroissement de 110 % ces 10 dernières années. Ce nouveau mode de travail a conquis le secteur tertiaire de l’économie française avec pour soutien les statuts comme la microentreprise, le portage salarial ou l’entreprise individuelle. Les actifs en quête d’autonomie, de liberté profitent de la démocratisation des outils numériques pour offrir leurs services partout en France, apportant un plus à l’économie locale des régions.

La franchise

Le système de franchise permet à une enseigne d’accorder à une autre entreprise le droit de commercialiser ses produits à condition de disposer du même savoir-faire. Le but de cette activité est de redistribuer les pôles commerciaux partout en France. Ainsi, des entreprises locales se retrouvent avec des produits et surtout le savoir-faire de grandes enseignes. Aujourd’hui, des centaines de franchises sont développées un peu partout hors de Paris, créant un vrai marché compétitif et dynamique.

Les initiatives dans les quartiers prioritaires

Le dispositif « entrepreneuriat pour tous » est un véritable ouf de soulagement pour les quartiers dits prioritaires. Il met en relations des experts et les acteurs du territoire afin de les accompagner au travers de trois points différents : faciliter l’accès à l’offre, animer des communautés et la sécurisation du parcours des entrepreneurs. Les initiatives de ce genre encouragent et donnent un nouveau souffle à l’entrepreneuriat dans les régions hors de Paris.

Le portage salarial

Le portage salarial n’est plus dévolue aux grandes villes où les entreprises proposent de la prestation à distance, à des prestataires indépendants. Ces derniers grâce notamment au digital ont colonisé les régions et proposent leurs services depuis chez eux, depuis des bureaux partagés, des espaces de coworking permettant du coup de stimuler l’entrepreneuriat de nouveaux profils d’entrepreneurs. Profitez donc de l’un ou l’autre de ces modèles et vous pourrez aisément entreprendre dans les autres territoires de la France.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : Licence accordée