Mandataires immobiliers débutants passez par le portage salarial

0
192
Spread the love

L’engouement des Français pour l’indépendance ne cesse de s’accroître. S’ils sont certains de leurs désirs d’autonomie, en revanche, ils restent sceptiques sur leur capacité à surmonter les obstacles de l’entrepreneuriat. La plupart ignorent les exigences administratives et juridiques nécessaires pour exercer leur activité en toute autonomie. Grâce à son principe de fonctionnement particulier, le portage salarial s’impose comme une solution sur mesure pour tous ces débutants qui doutent. En quoi cette alternative est-elle intéressante lorsqu’on débute comme mandataire immobilier et comment sélectionner son entreprise de portage ?

PORTAGE SALARIAL IMMOBILIER: UN TREMPLIN POUR LES DÉBUTANTS

Le succès d’une activité réside dans ses prémices. En majorité, lorsqu’on démarre mal un business, il est difficile de le mener à son terme. Or, toutes les entreprises doivent obligatoirement traverser les phases de création, de développement puis de diversification avant de passer à l’expansion des activités. Au début, elles doivent choisir le statut juridique qui conditionne en grande partie les phases suivantes. Parmi les statuts préconisés pour un débutant figure le portage salarial. Ses attributs en font le statut parfait pour démarrer convenablement dans le secteur de l’immobilier. C’est un tremplin qui aide les entrepreneurs qui débutent à limiter les risques en vue d’une expansion totale.

INDÉPENDANT OUI, MAIS ÉGALEMENT SALARIÉ

Afin de mieux cerner le principe du portage, il faut considérer d’une part, l’entrepreneur comme un salarié. En effet, sous ce statut particulier, il est lié à une seule entreprise, par un contrat de travail (CDD ou CDI) durant toute la durée de l’expérience. C’est donc cette dernière qui le rémunère à la fin de chaque mois. D’autre part, l’entrepreneur peut être vu comme un indépendant. Pour preuve, il exerce son activité en toute autonomie. Ce qui signifie qu’en termes de gestion de son activité, il reste un entrepreneur classique qui réalise lui-même sa prospection commerciale et qui choisit les modalités d’exécution de ses prestations. Il doit également se charger de la promotion de son activité et des dépenses qui y sont liées.

UNE GESTION ADMINISTRATIVE PLUS SIMPLE

L’une des peurs des nouveaux entrepreneurs est la gestion administrative de l’activité. Elle est incontournable et complexe, surtout lorsqu’on ne possède pas des notions sur la question. Grâce au portage salarial, le mandataire immobilier débutant peut se libérer de cette tâche qui est prise en charge par la société de portage. Cette dernière s’occupe aussi de la gestion comptable, fiscale et juridique de l’activité. De plus, les démarches administratives nécessaires pour travailler en tant que salarié porté sont extrêmement simplifiées. Le contrat de travail est d’ailleurs le seul document qui entre en ligne de compte.

UNE PROTECTION SOCIALE COMME CELLE DES SALARIÉS

La plupart des personnes ayant opté pour ce statut l’on fait pour profiter de la grande sécurité qu’il offre. En vérité, la principale source de doute en entrepreneuriat est l’absence de protection sociale. Bien qu’un régime de cotisation pour indépendant existe, il n’offre pas les mêmes avantages que celui des salariés. Grâce au portage, les mandataires immobiliers indépendants peuvent profiter pleinement de la sécurité sociale, dans les mêmes conditions que les salariés traditionnels. Ce qui constitue un véritable filet de sécurité.

COMMENT TROUVER LA BONNE SOCIÉTÉ DE PORTAGE SALARIAL ?

Tous les avantages cités précédemment ne sauraient pleinement s’exprimer si l’indépendant ne sélectionne pas convenablement la société qui le porte. Les sociétés de portages proposent des clauses différentes dans les contrats de travail. Bien qu’il existe certaines clauses de base, chacune d’elles est libre d’y ajouter et d’en retirer des modalités plus ou moins avantageuses pour le salarié porté. Aussi, il est important de veiller à ce qu’elles remplissent certaines conditions indispensables à une prestation de qualité. Elles doivent entre autres :

  • Disposer d’une garantie financière (car la rémunération en dépend),
  • Être affilié à un syndicat (important pour juger l’engagement de l’entreprise dans le portage),
  • Proposer un accompagnement de qualité (très utile pour faire ses premiers pas en toute sécurité et bien préparer son expansion future).

Une fois toutes ces conditions réunies, le Mandataire immobilier porté peut se pencher sur les frais de gestion prélevés par la société de portage salarial pour ses prestations. Ils ne doivent être ni trop bas (ils cachent souvent une incompétence) ni trop élevés (ils réduisent considérablement le salaire perçu). Depuis plus de 10 ans Freecadre Immobilier accompagne des professionnels de l’immobilier, pour en savoir plus consultez le site de la société.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée