Faut-il opter pour un cumul-emploi-retraite ?

0
817
Spread the love

Au cours de l’année 2017, le nombre de retraités ayant fait le choix de cumuler pension et emploi rémunéré a sensiblement augmenté. On parle ici d’un taux avoisinant les 55% en moins d’une décennie. En effet, le cumul-emploi-retraite présente de nombreux avantages. Cependant, ces avantages varient en fonction du statut du retraité. Pour mieux cerner le contexte, vous devez avant tout assimiler la notion du cumul-emploi-retraite (CER).

QU’EST CE QU’EST LE CER ?

À la base un dispositif provisoire

Mis en vigueur en 1983, le cumul emploi-retraite (CER) était à la base un dispositif provisoire. Il a cependant au fil des années connu quelques évolutions. Il est d’abord légalisé par la loi Fillon 2003 avant de connaître un net assouplissement en 2009. Ce dispositif permet aux retraités de se lancer à nouveau dans l’exercice d’une profession salarié ou indépendante sans perdre son droit à leur pension de retraite. C’est vrai pour de nombreuses professions, ça l’est encore plus dans l’immobilier constamment à la recherche de Mandataires indépendants expérimentés.
Dans la pratique, toute personne ayant fait valoir son droit à la retraite peut postuler au CER. Cependant, en fonction du fait que le retraité perçoive une pension à taux plein ou à taux partiel, l’application du cumul emploi-retraite est différente.

Le cumul intégral

Le cumul intégral est réservé aux retraités à taux plein. Ce terme est utilisé pour désigner une personne ayant fait valoir ses droits à la retraite à l’âge légal soit 60 ou 62 ans selon l’année de naissance. Elle doit avoir versé l’intégralité de ses cotisations trimestrielles pendant 160 à 172 trimestres. Elle doit aussi avoir liquidé l’intégralité de ses retraites de complémentaires et de base.
L’avantage du cumul intégral est qu’il n’y a aucun plafonnement sur vos revenus du CER. Cependant, si vous ne remplissez pas l’une des conditions précédentes, vous êtes considéré comme un retraité à taux partiel. Dans ce cas, vous ne pouvez prétendre qu’à un cumul partiel.

Le cumul partiel

Le cumul emploi-retraite partiel est également soumis à certaines conditions. Une fois calculé, l’ensemble de vos revenus bruts ne doit pas excéder 160% du SMIC en cours. Ils ne doivent pas non plus dépasser la moyenne des trois derniers salaires précédents la liquidation de vos droits.
Dans la pratique, ces deux méthodes de calcul sont distinctes. À la fin, on ne retient que la plus intéressante. Le montant du dépassement sera alors temporairement retranché de votre pension de retraite.
En cas de cumul partiel, mieux vaut ne pas retourner auprès de votre ancien employeur. Dans le cas contraire, vous ne percevrez pas de pension avant le septième mois de votre admission à la retraite.

Pourquoi opter pour le portage salarial

Il faut retenir avant tout que le portage salarial est l’apanage du travailleur indépendant, statut très répandu dans le secteur de l’immobilier. Il est surtout réservé aux retraités expérimentés et lui permet de continuer à exercer son activité sans être soumis aux restrictions dues à leur précédent emploi. C’est le premier avantage du portage salarial.
Un autre avantage est que le portage salarial permet également au salarié porté de devenir indépendant en travaillant à son propre compte. En outre, il est libre dans le choix de ces missions et décide lui-même du moment idéal pour prendre des vacances.
Grâce à portage salarial, le porté peut accepter une mission pour une durée qui lui permet de cotiser afin de passer à une pension à taux plein. Hormis ce cas, la durée maximale de chaque mission ne doit pas excéder 3 ans.
Un avantage et non des moindre c’est qu’en optant pour le portage salarial, le mandataire immobilier choisi de se débarrasser de toute contraintes administratives en déléguant cette responsabilité à Freecadre Immobilier, votre société de portage salarial. Il endosse le statut de salarié porté et a plus de temps pour gérer sa clientèle et organiser ses missions comme il l’entend.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : PIXABAY