La réforme du Plan d’Épargne Retraite un bon plan pour les salariés portés immobiliers

0
265

La réforme du Plan d’Épargne Retraite, un bon plan pour les salariés portés immobiliers. Au fil des années, les dispositifs pour soutenir l’épargne pour la retraite se sont multipliés en France. Mais, depuis le 1er octobre 2019, le gouvernement a décidé de réunir tous les dispositifs développés en un seul produit appelé PER (Plan d’Épargne Retraite). Ce dernier devrait permettre aux actifs de mieux se retrouver.

QUEL EST LE BUT DE LA RÉFORME DU PER ?

Les Français sont reconnus pour être de bons épargnants

On l’a bien vu depuis le début de la crise sanitaire, les français sont de bons épargnants. Ils seraient même les plus grands épargnants de l’Europe. Mais, tandis que les divers livrets d’épargne semblent connaître leurs heures de gloire, l’épargne retraite est à l’agonie. Les raisons avancées tiennent à la multiplicité des dispositifs qui empêche d’avoir une réelle lisibilité de ce qu’ils contiennent. C’est donc suite à cela que le gouvernement a décidé d’harmoniser les différents produits afin d’en créer un seul qu’il a appelé le PER*. Il espère de cette manière piquer l’intérêt des actifs français et accroître le rang des épargnants au PER.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PLAN D’ÉPARGNE RETRAITE

Comment peut-on présenter de PER ?

Il s’agit d’un plan retraite disponible en trois déclinaisons à savoir : le PER individuel, le PER d’entreprise collectif et le PER d’entreprise obligatoire. Ces deux dernières formes font partie de l’épargne retraite collective et sont des solutions proposées par une entreprise. Le PER d’entreprise collectif est destiné aux sociétés de portage qui n’en ont pas l’obligation et qui désirent mettre en place une épargne retraite. Il est ouvert aux salariés portés de ces dernières. En ce qui concerne le PER individuel, il regroupe deux produits à savoir : PERP* (accessible à tous) et MADELIN (réservé aux TNS*).

Quelle sont les conditions pour cotiser au PER ?

En tant que salarié porté dans le secteur de l’immobilier, l’indépendant doit avoir signé un contrat de travail avec sa société de portage depuis au moins 3 mois avant de pouvoir épargner au PER. Ensuite, le montant total des cotisations ne peut être supérieur à 25 % de son revenu annuel brut. Il faut aussi savoir que les versements sont plafonnés. Il n’est pas possible de dépasser 2193 € par an. Toutefois, ce montant est revu à la hausse chaque année. Par ailleurs, le salarié porté doit aussi disposer d’un solde suffisant pour assurer l’abondement. Il est conseillé que le montant contenu sans ce compte d’activité soit 3 fois supérieur au montant versé.

Comment débloquer son PER d’entreprise ?

En principe, le PER est bloqué jusqu’au départ à la retraite du professionnel. Cependant, dans certaines conditions, il est possible de débloquer son épargne avant cette échéance. Cette épargne peut être retirée pour l’achat d’une résidence principale, en cas de décès du conjoint ou si les droits à l’assurance chômage expirent. Si l’épargnant, ses enfants ou son conjoint deviennent invalides, en cas de surendettement, ou encore si l’activité non salariale du titulaire est face à une procédure de liquidation judiciaire, il peut aussi débloquer son PER. Si l’un de ces cas devait se présenter, l’épargnant a le choix entre récupérer son épargne sous forme de capital ou comme rentes viagères.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU PER D’ENTREPRISE COLLECTIF ?

Les salariés portés immobiliers qui cotisent au PER d’entreprise collectif peuvent profiter de certaines souplesses comme la possibilité d’opter pour une gestion pilotée et celle de sélectionne soit une imposition à l’entrée ou à la sortie. La gestion pilotée suppose que l’épargne est gérée directement par le gestionnaire du PER. Ce dernier investi dans des actifs conformément au nombre d’années restant pour recouvrir le capital. Plus l’année prévisionnelle est éloignée, plus le gestionnaire investit dans des actifs rémunérateurs, quoique risqués. En ce qui concerne l’imposition, elle peut avoir lieu à l’entrée ou la sortie. Chacune possède un avantage certain, mais il faut bien réfléchir avant de prendre sa décision, car elle est irrévocable.

POSEZ DES QUESTIONS SUR CE DISPOSITIF

Les collaborateurs de Freecadre Immobilier vous répondent

C’est en fin de carrière souvent que les salariés pensent aux solutions d’épargne retraite. De plus en plus anticipent et souhaitent avoir des réponses avant de se décider sur le produit auxquels ils vont souscrire.

Les collaborateurs de Freecadre Immobilier vous répondent, n’hésitez pas à les contacter via le formulaire de contact.

*PER = Plan d’Épargne Retraite

*PERP = Plan d’Épargne Retraite

*TNS = Travailleurs Non Salariés

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier

Crédit photo : Licence accordée