La vente directe, instrument de développement des mandataires Immobiliers

0
273
Spread the love

C’est dans les années 2000 que les mandataires immobiliers ont découvert l’impact considérable d’Internet sur leurs activités. Dès lors, de nombreux réseaux de mandataires se sont développés et le métier s’est fait une place de choix dans le domaine. Aujourd’hui, que ce soit à plein temps ou sous forme de revenu complémentaire, les mandataires immobiliers réussissent chaque année à générer des milliers d’euros. Allons à la rencontre de cette profession de l’immobilier et voyons comment la vente directe a réussi à lui faire atteindre des sommets.

QU’EST-CE QU’UN MANDATAIRE IMMOBILIER ?

Quelle différence entre un mandataire et un agent immobilier ?

Bien que les gens aient tendance à les confondre, le mandataire immobilier est différent de l’agent immobilier comme nous le connaissons. L’agent immobilier, c’est ce professionnel qui travaille avec une carte professionnelle, appelée carte T, (carte de transaction). Il doit obligatoirement se munir de cette dernière pour prouver à ses clients son expertise et son accréditation. Le mandataire immobilier quant à lui, travaille sous couvert de la carte T d’une agence ou d’un réseau immobilier avec qui il partage sa commission. Le montant à recevoir par l’agence immobilière ou le réseau étant préalablement fixé par les deux parties. Plus concrètement, le mandataire immobilier loue l’accréditation qu’est la carte T à une agence ou un réseau afin de travailler de façon légale.

Comment peut-on alors définir le mandataire ?

Le mandataire immobilier est un travailleur indépendant qui ne dispose d’aucun salaire de départ. Ses attributs sont tout simples. Il sert d’intermédiaire et de négociateur dans les transactions immobilières. Pour devenir un mandataire, il faut disposer au minimum d’un BAC+2 ou pouvoir justifier d’une expérience commerciale aboutie. Sans oublier qu’il faut avoir un casier judiciaire vierge. Les qualités requises pour devenir mandataire sont l’écoute, l’empathie et la pugnacité pour arriver à mener les contrats à leur terme et obtenir les signatures finales qui débouchent sur le décaissement des honoraires.

COMMENT EST RÉMUNÉRÉ UN MANDATAIRE IMMOBILIER ?

Un mandataire indépendant qui a fait de la recherche de transactions immobilières son métier perçoit des commissions qui peuvent varier de 30 000 à 40 000 € par an. Ceux qui sont au-dessus du lot et qui sont le plus souvent membres d’un réseau peuvent totaliser jusqu’à 350 000 € de chiffre d’affaires. La raison d’un tel écart est simple. En entrant dans un réseau, le mandataire a la possibilité de disposer d’une base nationale qui comporte des acheteurs et des vendeurs qualifiés. Ce qui représente un très grand atout. De plus, il jouit d’une économie d’échelle qui lui permet de réduire ses coûts pour toujours plus de bénéfices. Il peut par exemple accéder aux meilleurs logiciels à des prix très avantageux.

POURQUOI LA VENTE DIRECTE PERMET AUX MANDATAIRES DE SE DÉVELOPPER ?

Les réseaux de mandataire ont très vite compris l’importance de la confiance pour leur développement. La méthode de vente directe est un moyen de se construire des bases solides et surtout de s’entourer de personnes de confiance un peu partout dont les sens sont à l’affût d’opportunités sur le plan national. En effet, afin de faire grandir le réseau, les pionniers utilisent les mandataires qui existaient déjà qui ont du talent. Ces derniers organisent des réunions de vente avec leurs proches afin de partager leur expérience. De ce fait, ils deviennent à leur tour des pionniers qui recrutent des mandataires de confiance qu’ils forment. C’est le côté vente directe. Cette manière de faire à l’avantage de rassurer les prospects.
Ces dernières années, grâce aux réseaux sociaux, le système est devenu plus efficace, car les recruteurs ont désormais un large panel de possibilité pour choisir des mandataires à former pour agrandir encore plus le réseau. Sans oublier que ce sont des recrues qui viennent des quatre coins de la France.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée