Le B.a.-ba pour entreprendre en portage salarial

0
178
Spread the love

Avec la démocratisation du télétravail, bon nombre de personnes ont redécouvert l’avantage d’allier parfaitement vie personnelle et professionnelle. À la recherche d’une forme de travail qui permette un équilibre entre les deux en sécurisant l’avenir, les professionnels adoptent massivement le portage salarial. Tout ce qu’il faut à présent, c’est adopter la bonne posture pour réussir avec ce statut qui offre de multiples avantages.

QUE SIGNIFIE ENTREPRENDRE EN PORTAGE SALARIAL  ?

En portage salarial et dans le secteur de l’immobilier, le but est simple : créer une offre commerciale adaptée aux besoins spécifiques des agences immobilières et autres réseaux visés afin de faire valoir ses services auprès de ces derniers. Pas besoin de créer son entreprise, ni même de perdre ses avantages sociaux (cotisations sociales). Bien entendu, il faut faire jouer non seulement son expertise, mais aussi l’envie de réussir ses missions sous ce statut. Et c’est cette envie qui va permettre d’entreprendre dans le secteur de l’immobilier en portage salarial.

L’AUTONOMIE SOULÈVE DES QUESTIONS CHEZ LES PROFESSIONNELS

Le portage salarial est un statut d’indépendant. En cette qualité, il permet à toutes les personnes qui créent leur activité sous ce statut de profiter d’une parfaite autonomie. Ils peuvent choisir leurs horaires, leurs méthodes de travail, leurs clients, etc. Mais, bien que cet avantage soit alléchant, il est souvent difficile de faire l’impasse sur les doutes quant à sa capacité à diriger une activité sur le long terme. Plusieurs professionnels craignent de ne pas avoir les épaules pour un tel changement.Ils questionnent leurs compétences, leurs motivations, mais surtout leur posture entrepreneuriale. Et puisque les experts affirment que cette dernière est le gage du succès de tout entrepreneur, voici les compétences, atouts et aptitudes nécessaires pour entreprendre en portage salarial avec succès.

LES DÉFIS À RELEVER POUR BIEN ENTREPRENDRE

La persévérance et la curiosité

Pour pouvoir entreprendre, il faut se lancer, échouer, réessayer et persévérer. Il ne faut jamais abandonner parce que des obstacles, il y en aura en portage salarial. Entre l’organisation de son activité, trouver des clients prêts à signer un contrat de prestation et vendre convenablement son expertise, il peut arriver que certains mandataires portés aient du mal à suivre la cadence. Mais lorsqu’on entreprend, on ne s’arrête pas à des détails.
Les salariés portés en immobilier doivent également apprendre à rester ouverts aux possibilités. Ils doivent chercher des opportunités et s’intéresser aux actualités, aux tendances et surtout aux innovations. Sans oublier qu’ils doivent partager leur expérience avec des personnes ayant le même parcours pour apprendre de leurs erreurs.

La connaissance de soi-même

Il faut connaître ses limites, ses motivations, ses qualités et ses défauts. Ces points sont importants pour identifier sa courbe de progression et surtout combler ses lacunes. Il est aussi conseillé de suivre constamment des formations dans son domaine et dans ceux qui lui sont annexés. Certains acquis dans les domaines comme l’informatique, la communication et le marketing vont aussi se révéler être un atout de taille.

Trouver sa valeur ajoutée

Ce point est très important pour pouvoir entreprendre avec succès. Dans le secteur de l’immobilier, les entreprises ont besoin de sentir qu’elles réalisent une bonne affaire en optant pour l’offre proposée. Pour cela, il faut leur montrer une chose en plus qu’elles ne verront nulle part ailleurs. Bien entendu, pour parvenir à cette étape, il faut être passionné. L’homme ou la femme réalise toujours tout son potentiel lorsqu’il est dans un milieu qui le passionne.

Communiquer clairement avec ses clients

Il faut toujours éviter toute ambiguïté avec ses clients. Les entreprises ont des désirs qui ne vont pas toujours dans le même sens que les objectifs du freelance. Pour pallier toute mauvaise publicité, il est préférable de bien communiquer avec elles, tant oralement que visuellement. Mais bien sûr, tout commence par une bonne définition de sa cible. Alors, l’enjeu c’est d’arriver trouver les clients qui correspondent à sa vision.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée