Livre blanc du portage salarial : ce statut n’aura plus aucun secret pour vous

0
393
Spread the love

Depuis 1980, le portage salarial offre un creuset aux travailleurs qui ont peur de se lancer dans l’entrepreneuriat. Bien entendu pendant près de 28 ans ce statut a stagné faute d’ignorance. Ce n’est qu’en 2008 que le portage salarial a fait son entrée dans le Code du Travail, officialisant et faisant connaître ses principes et ses avantages à tous les Français encore dans l’ombre. Toutefois, il reste encore à faire si l’on veut que l’Europe tout entière opte pour ce statut du futur. Le PEPS a donc décidé d’éditer et de vulgariser le livre blanc du Portage Salarial.

UN BREF ÉTAT DES LIEUX

Pour la petite histoire

Ce statut a fait du chemin depuis sa création. 18 ans après sa naissance, un Syndicat a été créé pour la cause : Le Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial (SNEPS). Mais son objectif ciblait uniquement les entreprises. Ensuite, la fédération Nationale du Portage Salarial (FeNPS) a vu le jour 6 ans après le SNEPS afin de promouvoir l’instauration d’un cadre légal pour ce statut. En 2012, fusion du SNEPS et de la FeNPS et naissance du PEPS. Pendant ce temps, la plupart des Français ignorent l’existence de ce qui est désormais une chance inouïe de changer leurs conditions de travail et donc de vie. Aujourd’hui, le portage salarial est un statut en pleine expansion, qui soulage les indépendants et leur promet un meilleur avenir.

COMMENT EST-CE ARRIVÉ ?

Une succession d’avancée

Les différentes batailles menées par les diverses organisations sur le portage depuis 1998 n’étaient pas vaines, puisqu’en 2008 une première définition du portage salarial a vu le jour dans le Code du Travail. Cette dernière était plus complète et faisait enfin ressortir la relation tripartite qui caractérise le portage salarial. Dès cet instant, ce fut un enchaînement d’avancées.
Deux ans après, un accord de branche a été établi pour mieux organiser l’activité et faire du portage une vraie profession. Deux ans après l’accord, le syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS) a fait son apparition. La plupart des adhérents sont des sociétés de portage. Il protège au travers d’une charte de déontologie les intérêts des portés, des entreprises clientes et aussi des institutions référencées. Deux ans après, le gouvernement s’en mêle au travers de loi et après d’ordonnance, puis de décrets afin de fixer un cadre légal réglementaire.

LE LIVRE BLANC DU PORTAGE SALARIAL

Promouvoir le statut

Toutes ces étapes, aussi importantes soient-elles, restent secondaires face à la nécessité de réaliser une vraie promotion du statut auprès des bénéficiaires. Les lois, les commissions créées et les conventions signées ne garantissent pas forcément une adoption massive du statut par les vrais utilisateurs. Le PEPS a donc décidé d’éditer le livre blanc du portage salarial. C’est une étape décisive dans l’accession de ce statut.

Ce livre sorti le 14 novembre 2019 comporte 5 grandes parties

  1. La première ayant pour titre « Un Statut innovant » présente le concept révolutionnaire qu’est le portage salarial. Il fait ressortir son principal avantage qui est de permettre au porté de bénéficier des avantages du statut d’indépendant tout en ayant une couverture sociale.
  2. La seconde partie « Sécurité et Souplesse » présente la flexibilité qu’accorde le portage salarial à l’indépendant et à la société cliente. Elle a même été renchérie par des témoignages de portés.
  3. La troisième partie donne plus de détail sur l’évolution du cadre légal.
  4. La quatrième partie expose les leviers et les freins.
  5. Le livre blanc du PEPS s’achève en exposant l’évolution du portage salarial au travers de quelques chiffres.

Pour tous ceux qui ignorent encore les avantages du portage salarial et pour tous ceux qui aimeraient être confortés dans leur choix, ce livre blanc est le meilleur moyen de tout savoir sur le statut du futur. Vous y trouverez d’ailleurs un petit quiz pour tester vos connaissances sur le portage.

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE BLANC

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : Licence accordée