Mandataires Immobiliers, des professionnels incontournables

0
117
Spread the love

La profession de mandataire ou de négociateur immobilier est en pleine expansion et ces professionnels tendent à devenir incontournables dans le secteur, représentant d’ores et déjà 12% du marché. Un métier dont le potentiel est immense et pour l’exercice duquel, les nombreux modes de communication, notamment par l’intermédiaire d’internet et les réseaux sociaux ont beaucoup participé à son développement.

DEVENIR MANDATAIRE IMMOBILIER

Un métier d’indépendant

Ce qui distingue le mandataire immobilier de l’agent immobilier classique, est qu’il exerce depuis son domicile. Ce qui lui permet de ne pas avoir à faire face à des frais de fonctionnement, allégeant ainsi considérablement son budget. Il travaille en toute indépendance sans aucune contrainte d’horaire ou de hiérarchique. Le mandataire ou le négociateur immobilier peut être issu du secteur en qualité de salarié et souhaiter devenir autonome, mais de nombreux profils proviennent également de commerciaux expérimentés dans d’autres domaines.

Quel statut pour le mandataire immobilier ?

Décider d’exercer en toute indépendance entraîne le choix crucial du statut à adopter. Pendant de longues années, seul était possible celui d’agent commercial. Mais aujourd’hui, nombreux sont les candidats à l’autonomie à choisir le portage salarial pour sa simplicité et la sécurité qu’il permet.

Accéder à la profession

La plupart des réseaux immobiliers exigent de leurs futurs mandataires immobiliers indépendants, un niveau d’études de niveau baccalauréat, un diplôme qui n’est pas indispensable pour prétendre devenir mandataire ou négociateur immobilier. En effet, si un agent immobilier doit justifier du baccalauréat plus 3 années d’études, le mandataire peut exercer sans ce diplôme. Il devra cependant suivre une solide formation qui lui permettra d’avoir l’expertise et les connaissances indispensables pour exercer dans les meilleures conditions et acquérir une réputation de professionnel compétent.

LA RÉMUNÉRATION DE MANDATAIRE

Des revenus basés sur son travail

Le mandataire immobilier retire ses revenus du montant de son chiffre d’affaires, puisqu’il s’agit d’un pourcentage de ses ventes et locations. Cette rémunération peut donc être fixée par le mandataire lui-même, étant indépendant il est libre de déterminer le montant de ses revenus espérés. Il peut choisir sa politique et technique commerciale en vue d’atteindre ses objectifs. En réseaux, le mandataire immobilier perçoit un pourcentage qui varie de 50% à 99% selon le réseau, des honoraires perçus par le réseau auquel il est affilié.

Savoir rester prudent

Beaucoup de personnes qui démarrent une activité de mandataire immobilier pensent pouvoir gagner rapidement de l’argent. Or, il est important de savoir qu’un nouveau professionnel ne perçoit sa commission qu’après environ 5 mois d’activité. Un délai qui s’explique par l’attente incontournable de trois mois après la signature d’une première vente. Il faudra donc avoir prévu une trésorerie pour faire face aux frais en attendant cette première rémunération.

Le mandataire est totalement indépendant

Qu’il travaille avec une agence ou un réseau de mandataires, le professionnel est lié à un mandant mais travaille soit à son domicile, soit en coworking, soit au sein d’un bureau dont il assure la location lui-même. Il ne peut être intégrer au sein d’une agence et y recevoir régulièrement des clients. Il organise ainsi son travail comme il le souhaite sans aucun lien de subordination direct avec le mandant qui ne peut lui imposer des horaires, une méthode de travail, des permanences ou encore des objectifs à atteindre.

Les missions du mandataire immobilier

Il relève de la Loi de 1991 et ses missions sont variées allant de l’avis de valeur, à la prise de mandats immobiliers en vue d’obtenir des offres d’achats et de conclure des transactions. L’administration des ventes jusqu’à leur signature définitive est à la charge du mandant et non du mandataire immobilier. Le mandataire immobilier sera cependant présent à la signature de la vente et sa rémunération transitera par la comptabilité de l’agent immobilier avant qu’il ne la perçoive. Les notaires ayant totale interdiction de verser les honoraires à une personne non détentrice de la carte professionnelle.

LE PORTAGE SALARIAL POUR LES MANDATAIRES IMMOBILIERS

Un statut sans risques

Le portage salarial est le statut idéal pour tous ceux qui, toujours salariés, souhaitent tester leur projet d’activité sans risques. Le mandataire immobilier peut ainsi voir s’il parvient à travailler seul et si son activité est rémunératrice, tout en conservant l’ensemble des avantages sociaux du salariat. Les avantages de l’indépendance sans les inconvénients.

Simple et sans contrainte

Freecadre Immobilier accompagne le mandataire ou le négociateur immobilier en lui permettant de démarrer son activité rapidement et en toute simplicité. Le mandataire travaille en délégation avec la carte professionnelle de l’agence ou du réseau immobilier. L’ensemble des tâches administratives sont gérées par les équipes de Freecadre Immobilier, le mandataire a ainsi l’esprit libre et tranquille pour démarcher sa clientèle et se consacrer au développement de son projet. Il conserve ses droits aux Assedic, à la retraite ainsi qu’à la couverture santé de la sécurité sociale.

CONTACTEZ-NOUS

Vous êtes professionnel du secteur de l’immobilier et désirez en savoir davantage sur le métier de mandataire ou de négociateur immobilier, son cadre juridique, ses contraintes, avantages et inconvénients ?
Freecadre Immobilier est à votre disposition pour vous fournir tous ces renseignements et vous exposer en détails les différents aspects de ce métier d’avenir, n’hésitez donc pas à vous faire rappeler par nos équipes ou remplir le formulaire de contact.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier et publié sur le site le 16 Mai 2017
Crédit photo : Licence accordée