Tout savoir sur la retraite en portage salarial

0
193
Spread the love

L’un des avantages du portage salarial est la possibilité de cotiser pour sa retraite. Ainsi, ce statut permet au salarié porté d’être indépendant et de continuer à accumuler des revenus et des ponts pour la retraite. Le fait est que depuis le 1er janvier de l’année 2019, les régimes AGIRC et ARRCO ont été fusionnés. Ceci a alors permis aux cadres ou non-cadres portés de cotiser de façon complémentaire auprès des deux entités. Freecadre Immobilier donne des explications sur ce changement. 

COMMENT COTISER POUR LA RETRAITE EN PORTAGE SALARIAL ?

Le système mis en place en portage pour cotiser pour la retraite est simple. Le porté doit tenir compte de son statut et de son régime. En fonction de ces deux critères, il pourra gagner des points soit avec l’entité AGIRC soit avec ARRCO. Mais ces deux organismes ayant fusionné, on s’attend à un changement dans le mode de cotisation des salariés portés. Cependant, rien n’a changé si ce n’est le calcul des points. En portage, les indépendants sont scindés en deux groupes : les cadres et les non-cadres. Avec le nouveau système, pour calculer leurs points, les non-cadres doivent convertir les points ARRCO en points AGIRC-ARRCO. Ce qui n’est pas le cas pour les cadres. Ces derniers doivent multiplier les points AGIRC par 0,347 791 548, soit :
Points AGIRC-ARRCO = 0,347 791 548 x Points AGIRC

COMMENT COTISER POUR SA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ?

Pour les points de retraite complémentaire, une nuance assez grande s’est installée. Ainsi, les professionnels doivent utiliser les nouvelles normes de calcul pour les déterminer. En effet, désormais, les points de retraite complémentaire reposent sur trois valeurs :

  • L’assiette de cotisation,
  • Le taux de calcul,
  • Le prix d’achat du point.

Mais comment effectuer ce calcul ? En ce qui concerne l’assiette de cotisation, sa valeur est calculée par votre société de portage salarial. Cette valeur est fonction de votre rémunération brute. Bien entendu, il n’est pas exclu que vous preniez connaissance des nouvelles normes en vigueur pour le calcul des points de retraite complémentaire. Même si l’ensemble du calcul revient à votre société de portage salarial, car c’est elle qui s’occupe de la gestion de votre activité.

QUELLE NOUVEAUTÉ DANS LA RÉPARTITION DES COTISATIONS ?

Avec cette fusion, une nuance s’est aussi installée dans la répartition des cotisations pour la retraite. Désormais, c’est 40 % pour les portés et 60 % pour les employeurs. De plus, la nouvelle organisation AGIRC-ARRCO permet la mise en œuvre d’un système de deux tranches de salaire. La première tranche sera de 1 euro jusqu’à ce qu’elle atteigne le seuil qui a déjà été imposé par la Sécurité sociale. La deuxième commencera à partir de ce plafond, pour atteindre huit fois sa valeur. En ce qui concerne le taux d’appel, sa valeur a aussi augmenté. Elle est maintenant de 127 %.

DOIT ON RESTER SALARIÉ OU PARTIR EN RETRAITE ?

Aux vus de tous les changements effectués, il est tout à fait normal de se demander si l’on doit partir en retraite ou non. En effet, ces changements peuvent être à certains égards désavantageux. Si vous avez cerné les nouveaux principes de calcul, vous comprendrez que partir en retraire pourrait être coûteux pour vous. Le fait est que vous serez victime d’une décote de 10 % sur le montant de la retraite complémentaire. Inversement, si vous décidez de continuer à travailler, votre retraite connaîtra une surcote de quelques pourcentages et ce tant que vous continuez à travailler. Vous pouvez vous retrouver avec 10 % en plus sur deux mois de travail et même plus.  

COMMENT COTISER EN PORTAGE SALARIAL ?

Avant toute chose, vous devez signer un contrat de travail avec une société de portage salarial. Son rôle est de vous accompagner, dans les missions que vous effectuerez auprès des entreprises avec lesquelles vous allez collaborer en tant que mandataire immobilier. À travers ce contrat, vous serez à même de cotiser pour la retraite grâce à votre statut de salarié indépendant. De plus, tous les calculs sont effectués par la société de portage. Alors vous pourrez profiter d’énormes avantages dont le gain de temps, l’autonomie, la garantie d’une vie de retraité, etc… Pour plus de détails contactez votre société de portage salarial.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée