À la découverte de la profession de mandataire immobilier

0
186
Spread the love

Le mandataire immobilier est un professionnel qui travaille de façon indépendante pour un réseau de mandataire ou une agence immobilière. Contrairement au métier d’agent immobilier, devenir mandataire ne requiert l’obtention d’aucun diplôme professionnel. N’importe qui ayant donc une passion pour l’immobilier et quelque temps à y consacrer, peut exercer ce métier à temps plein ou à mi-temps. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour se jeter à l’eau.

QUELLE FORMATION POUR DEVENIR MANDATAIRE ?

Si de plus en plus de personnes s’intéressent au métier de mandataire immobilier, c’est bien parce qu’il ne nécessite aucun diplôme particulier. En ce sens, on peut commencer la profession de mandataire sans en avoir fait un choix de carrière dès le départ. Ceci explique d’ailleurs pourquoi un grand nombre des mandataires ont effectué une reconversion professionnelle ou possèdent également un autre boulot. Toutefois, il faut être prêt à recevoir des heures de formations avant d’être jugé apte à travailler pour une agence immobilière.

QUELLES SONT LES MISSIONS DE CE PROFESSIONNEL ?

Les missions d’un mandataire immobilier sont assimilables à celles d’un agent immobilier. Cependant, les mandataires sont des prestataires indépendants qui agissent en faveur de leur réseau ou de l’agence immobilière avec qui ils signent un mandat. Ce qu’il faut comprendre c’est que le mandataire est avant tout un agent immobilier. En conséquence, il doit lui aussi gérer un portefeuille client. Il doit disposer d’un répertoire de bien à vendre et à acheter. Il doit représenter les intérêts des vendeurs et des acheteurs, mener les négociations, mais aussi les démarches devant mener à la conclusion d’une vente. 
En tant qu’intermédiaire entre les parties en présence lors d’une acquisition immobilière, le mandataire immobilier doit être présent tout au long de la transaction immobilière pour conseiller et accompagner les vendeurs et les acquéreurs. C’est un agent commercial qui travaille de façon indépendante. Un petit récapitulatif des missions d’un mandataire montre qu’en dehors de la formation et du salaire, ce professionnel réalise à peu près toutes les tâches réservées à l’agent immobilier à savoir : estimation immobilière, prise de vue des biens à acquérir, publication des annonces immobilière sur Internet, organisation de visite, direction des négociations, conclusion de la vente.

LA RÉMUNÉRATION D’UN MANDATAIRE IMMOBILIER

Le mandataire immobilier étant indépendant, sa rémunération n’est pas fixe et est fonction de sa prestation. Son contrat de prestation ou mandat stipule qu’il est payé sur la base du nombre de biens vendus. Ainsi, plus il conclut de contrats pour le compte de l’agence ou du réseau pour qui il travaille, mieux il est payé. En réalité, c’est le mandant ou encore l’agent immobilier avec qui il collabore qui doit le rémunérer au travers des factures de la société de portage. Le mandataire n’est pas autorisé à encaisser l’argent provenant de la transaction. Sa commission est fixée avec son mandant et peut varier entre 50 et 99 % du montant payé par les clients.
Bien entendu, il peut y avoir d’autres critères de fixation de ce pourcentage, mais tout dépend du mandant et des conditions que le mandataire est arrivé à négocier avant la signature du mandat. Alors, il est conseillé de disposer d’arguments solides. Généralement l’argument qui passe le mieux c’est l’expérience et la compétence. Les mandataires ayant vraiment avancé dans le métier ne reçoivent normalement pas le même pourcentage de commission que ceux qui débutent. Ceci en raison de la qualité de la prestation fournie et des moyens mis en œuvre.
Dans le métier, il est vivement recommandé de ne pas attendre d’avoir une activité régulière avant de tenir sa trésorerie. Il faut commencer dès le début. Il est aussi utile de savoir que la commission de la première vente est versée seulement 2 ou 3 mois après la conclusion du contrat.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée