Assurer en tant que Mandataire Immobilier 

0
413
Spread the love

Comment être un bon professionnel de l’immobilier ? Pour avoir de la clientèle, redynamiser son activité afin d’augmenter son chiffre d’affaires, il faut être un mandataire d’exception avec quelque chose en plus. C’est pour cette raison que ce guide est mis à votre disposition. Vous y trouverez les règles qu’il est primordial de suivre pour cartonner dans l’immobilier.

LES GRANDES RÈGLES À RESPECTER

L’organisation

C’est le mot d’ordre d’un bon mandataire immobilier. À moyen et à long terme, l’organisation est une clé infaillible qui fait naître des résultats remarquables. Un individu est dit organisé lorsqu’il est ordonné et méthodique. Dans le secteur de l’immobilier, pour mieux s’organiser, il faut définir les indicateurs sur lesquels il faut jouer pour mieux gérer son activité. Entre autres indicateurs, nous pouvons citer le temps, les finances, les rendez-vous, la prospection client, l’optimisation de la production des tâches entrant en ligne de compte pour les missions. Une fois ce travail effectué, le bon négociateur immobilier devra ajouter quelques astuces.

Les astuces

La première des astuces, sera de déterminer ses points faibles afin de les transformer en points forts. Le bon mandataire devra également :

  • –          Identifier sa valeur ajoutée c’est-à-dire le petit plus qui fait son originalité,
  • –          Choisir des outils adaptés (outils de gestion du temps, des finances, de la communication et pourquoi pas de gestion des projets). Il en existe qui sont faciles à accéder et simples d’utilisation. Comme Google drive et Onedrive pour stocker les données, Trello et Slack pour gérer vos projets, Skype pour la communication. Vous pouvez aussi utiliser Evernote pour prendre des notes rapides, Antidote 8 pour corriger votre orthographe, GoToWebinar pour diriger vos réunions, mSecure pour ne pas oublier vos mots de passe, Basecamp pour gérer vos projets clients et Dropbox pour stocker et partager des fichiers.
  • –          Rester focus et ne pas se disperser,
  • –          Prôner la ponctualité et la rigueur,
  • –          Fixer le temps à consacrer pour chaque tâche,
  • –          Et aussi réaliser des listes.

Être la référence de son secteur

C’est également une règle dans l’immobilier, sans dénigrer la concurrence, il faut être reconnu comme la référence de son secteur. Apprendre les techniques commerciales ne suffit pas à devenir un bon mandataire. Un négociateur immobilier aura pour grande mission d’augmenter son carnet d’adresses, ce qui lui permettra d’acquérir le plus de clients possible et de signer le plus de mandats possible. Être incollable sur son métier, pouvoir répondre aux questions des clients, savoir les conseiller, les écouter aidera grandement. C’est en devenant cette référence que les nouveaux vendeurs et acheteurs du secteur prendront contact, car la prospection est au cœur de toute activité de Mandataire immobilier. Mais pour cela, il faut pouvoir miser sur la communication et la relation client. Pour assurer la partie commerciale de son business, le mandataire aura à cœur de créer un site vitrine, afin de se servir de ses clients pour vous faire de la publicité, utiliser les réseaux sociaux, toujours garder un œil sur la concurrence, et réaliser vos prospections par téléphone, de la pige téléphonique.

Être professionnel et humain

Pour assurer et durer dans le secteur de l’immobilier, le mandataire immobilier doit trouver un équilibre entre l’humanisation et l’autonomisation des tâches. Il se doit d’être certes productif, mais sans occulter les besoins des autres, le vendeur d’un bien va lui faire confiance tout comme celui qui recherche le logement qu’il va prochainement habiter. Un bon professionnel se doit donc d’être à l’écoute de ses clients et de son entourage. De cette manière, il peut les fidéliser et utiliser leur satisfaction comme un puissant outil de prospection.

Se servir du portage salarial

Grâce à ses nombreux avantages, le professionnel de l’immobilier pourra assurer en tant que mandataire et surtout de retenir l’essentiel des règles importantes exposées dans ce guide. Ce statut garantit un accompagnement qui va bien au-delà d’un simple accompagnement. Ces quelques conseils sont offerts par Freecadre Immobilier.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : PIXABAY