Bien choisir sa société de portage dans l’immobilier

0
406
Spread the love

Le portage salarial est un statut d’indépendant qui est de plus en plus prisé par les professionnels dans le secteur de l’immobilier. Il offre aux mandataires indépendants portés la possibilité d’effectuer leurs missions de façon autonome tout en bénéficiant des avantages et de la protection d’un salarié. Mais de la réussite de cette combinaison dépend l’efficacité et la fiabilité de la société de portage.

EN 1ER TOUT BIEN REGARDER

Les frais de gestion

Avant de penser à se lancer dans le portage, il est important de garder à l’esprit que c’est de vos honoraires que seront déduits les frais de gestion de la société de portage. Ainsi une partie de la rémunération que payée par l’agence ou le réseau immobilier servira à régler la commission prélevée par votre société de portage en contrepartie du service rendu. Il est donc indispensable de veiller à ce que cette commission ne soit pas trop élevée, afin que vous puissiez jouir pleinement de votre salaire à la fin du mois. Il faut toutefois, évitez de choisir les sociétés qui vous proposent des frais de gestion trop bas. Le pas assez est comme le trop, ils sont de mauvais principes. La plupart d’entre elles cachent une incompétence accrue, des frais cachés et un sérieux qui laisse à désirer.

Le cadre légal du portage salarial

Un autre point sur lequel il faut être intraitable est le respect du cadre imposé par la loi aux sociétés de portage salarial. Vous devez comprendre que toutes les sociétés de portage ont l’obligation de s’inscrire dans un cadre strict que la loi leur impose. Ce dernier présente des clauses relatives aux contrats liant les trois parties mises en jeu dans le portage. Il définit la responsabilité de chacun à travers l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015 en rapport avec le portage salarial. Alors, tout mandataire indépendant doit veiller à ce que sa société de portage soit en règle vis-à-vis de ce texte. Pour cela, il peut vérifier les documents fournis par cette dernière à savoir les factures, les contrats, etc. Ils doivent tous porter des mentions légales pour être recevables.   

La réputation de la société de portage

La réputation est l’image d’une entreprise sérieuse. Celle de votre société de portage doit être impeccable aux yeux des autres mandataires immobiliers comme aux vôtres. De cette manière, vous pouvez être rassuré et vous concentrer sur vos missions. Ainsi un petit coup d’œil aux différents avis et aux retours d’expérience sur internet devrait vous fixer. Vous pouvez également chercher à avoir les recommandations de professionnels qui ont déjà eu affaire à la société que vous convoitez. Qu’il s’agisse des entreprises clientes ou des salariés portés.

L’ancienneté de la société de portage

Il est toujours bien de miser sur l’ancienneté pour choisir une société de portage, surtout dans l’immobilier. Vous devez également vérifier l’expérience de votre intermédiaire si toutefois vous êtes déjà en contact avec l’une ou l’autre des sociétés candidates. Car c’est cette dernière qui pourrait s’occuper de la dimension conseil et accompagnement une fois que vous travaillerez avec votre société cliente. Il faut donc s’assurer que le conseiller maîtrise son sujet et ne vous induira pas en erreur. Vous devez avoir une totale confiance en son jugement et vous sentir à l’aise. La société de portage immobilier doit pouvoir répondre clairement et avec précision à toutes vos inquiétudes.

Que dire du portage immobilier

Le portage salarial immobilier est une solution pérenne pour travailler de façon autonome en tant que mandataire, négociateur, chasseur de bien et autre profession de l’immobilier. C’est notamment grâce au portage salarial immobilier que des milliers de professionnels travaillent aujourd’hui dans ce secteur d’activité.

Que dire au sujet de Freecadre Immobilier

Freecadre Immobilier va bientôt fêter son anniversaire puisque depuis le mois de Mai 2006, elle accompagne des professionnels dans le secteur de l’immobilier avec on peut le dire un certain succès.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : PIXABAY