La retraite : un investissement réussit grâce au portage salarial

0
344
Spread the love

La grande différence entre un salarié et un indépendant c’est le régime de protection sociale. L’une des composantes de ce dernier fait d’ailleurs pencher dangereusement la balance du côté du salariat : la retraite. Parce que les gens ont à cœur leurs vieux jours, beaucoup ont du mal à se laisser tenter par l’expérience de l’entrepreneuriat. Et si le portage vous permettait d’être indépendant et de quand même cotiser pour votre retraite ?

LA RETRAITE DES SALARIÉS ET DES FREELANCES

La plupart des salariés qui sont tentés par l’expérience de l’entrepreneuriat se consolent en pensant à leur retraite. En effet, à la fin de leur carrière, ils reçoivent des allocations qui devraient leur permettre de subvenir à leur besoin sans avoir à se trouver une activité rémunératrice. Il suffit donc de valider régulièrement ses trimestres de travail pendant les années de fonction. Quand bien même les prochaines réformes des retraites prévoient de modifier la méthode de calcul de ces allocations, elles n’en demeurent pas moins avantageuses pour tous les salariés.
Quand on est freelance, on a un régime de protection sociale différent. Et ce pour la simple raison que les revenus ne sont pas réguliers. Ce qui est intéressant c’est qu’il n’y a pas d’âge pour la retraite. Il pourrait même ne pas y avoir de retraite du tout. Mais quand viendra le moment où le professionnel ne pourra plus offrir ses services, il court le risque de se retrouver sans revenu passif.

UN INVESTISSEMENT DURABLE

Au même titre que l’investissement dans la pierre, la retraite peut être perçue comme un moyen de jouir de ses efforts plus tard et de manière durable. Cependant en France, il n’existe pas un seul régime de retraite. Il dépend du type de salarié. Mais dans tous les cas, il est obligatoire pour toutes les personnes actives. Il est fonction du montant des cotisations et sert à payer les pensions pour tous les actifs à la retraite. Le problème actuellement c’est que les caisses s’amenuisent. C’est pour cette raison que les réformes ont été mises en place pour continuer à assurer les pensions.

UN FUTUR INCERTAIN

Près de 24 % de la population française sont composés de retraités. Et 60 % de ce nombre est parti à la retraite à l’âge recommandé. Les retraités perçoivent un montant net de 1399 € avec un niveau de progression de 0,9 %. Le montant total de la pension en France est de 314 millions d’euros. Avec ces chiffres, il est tout à fait normal que le futur de la retraite soit incertain. C’est dans cette optique que le gouvernement a décidé de passer à un système de point. Désormais, le professionnel accumulera au cours de sa carrière des points qui seront transformés en euros pour constituer sa future pension.

UN INVESTISSEMENT PLUS SÉCURISÉ AVEC LE PORTAGE

Le portage salarial est un moyen pour les retraités de compléter leur pension de retraite en exerçant une activité lucrative. Il est vrai que la perception de sa pension est sujette à l’arrêt du travail. Mais la société de portage est un moyen pour les retraités de mettre leur expérience à profit et d’exercer une activité en toute sécurité. En prenant en charge les tâches administratives, elle permet à ces derniers d’envisager sérieusement l’initiative.
Cependant, ils ne peuvent exercer une activité en portage salarial que lorsque la durée des missions n’excède pas 3 ans sauf en ce qui concerne le nombre de trimestres. Le fait est que si la rémunération permet au porté d’atteindre le nombre de trimestres nécessaire pour profiter d’une pension retraite à taux plein, il n’a plus besoin de s’imposer la contrainte des 3 ans.
Ainsi, que vous soyez déjà à la retraite ou non, le portage salarial est un bon moyen pour s’assurer un montant conséquent une fois que l’âge réglementaire est atteint.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : Licence accordée