Le marché de l’immobilier évolue dans le bon sens malgré la crise sanitaire passée

0
96
Le marché immobilier évolue
Le marché immobilier évolue dans de bonnes conditions

La crise sanitaire passée a plutôt épargné le secteur de l’immobilier qui s’oriente vers de nouvelles méthodes de travail. Un marché au sein duquel, certaines professions ont été particulièrement présentes durant l’année passée et tendent à s’imposer. C’est le cas des mandataires immobiliers qui ont beaucoup contribué au dynamisme de la profession en s’orientant vers le digital. Un nouveau modèle qui répond à une tendance de dématérialisation confortée par les confinements successifs de ces derniers mois.

MANDATAIRE IMMOBILIER, UNE PROFESSION QUI S’IMPOSE

Des intermédiaires devenus plus présents

Dès lors qu’un projet d’acquisition immobilière est à l’étude, les futurs acquéreurs s’orientent bien souvent vers des intermédiaires. Il s’agit généralement de nouveaux professionnels qui commencent à prendre de l’importance, les mandataires immobiliers. Alors qu’il en était dénombré environ 10.000 en 2015, ils représentent aujourd’hui 20% du marché des professionnels du secteur avec quelques 40.000. Une profession dont le chiffre d’affaires est estimé à un milliard d’euros, ce qui démontre son importance grandissante sur le marché.

Des professionnels aguerris

Alors qu’en 2005, le métier de mandataire immobilier concernait surtout des actifs en reconversion professionnelle, sans ou avec peu d’expérience dans le secteur, ils sont aujourd’hui des professionnels expérimentés. En effet, la loi Alur de 2014 les a contraints aux mêmes obligations de formation que les agents immobiliers. Ce sont donc 14 heures annuelles de formation dont ils doivent justifier auxquelles s’ajoutent 2 heures supplémentaires sur la discrimination dans l’accès au logement. Une obligation à laquelle ils se doivent de répondre, faute de quoi, leur carte professionnelle n’est pas renouvelée. Par suite, les mandataires immobiliers sont désormais des spécialistes aguerris. Des experts qui proposent une large gamme de services de qualité en répondant aux nouvelles habitudes des vendeurs et acquéreurs.

Un métier d’indépendance

Le mandataire immobilier également appelé négociateur immobilier, est un professionnel qui exerce en toute indépendance. Ces professionnels ne disposent pas d’agence physique et perçoivent une rémunération basée sur un pourcentage de leurs transactions. Une commission calculée sur le prix de vente des biens qu’ils négocient. De nombreuses agences immobilières et de réseaux immobiliers recrutent désormais des mandataires immobiliers indépendants.

L’IMMOBILIER DEVIENT VIRTUEL

Un nouveau modèle de vente

Situé entre la vente de particulier à particulier et l’agence immobilière classique, le mandataire immobilier propose un nouveau système basé sur l’indépendance. Un modèle moins onéreux pour les acheteurs et plus flexible qui a séduit durant les confinements. En effet, les déplacements étant tour à tour impossibles puis restreints, la possibilité de visiter voire conclure des transactions immobilières au travers d’un écran, ont rendu possibles ce qui paraissait improbable quelques mois plus tôt.

Un service accessible en permanence

Ce nouveau modèle permet de proposer, à une époque où le numérique est présent partout, des espaces clients en ligne, le suivi des visites ainsi que la possibilité de prendre un rendez-vous à toute heure et depuis n’importe quel outil, ordinateur, tablette ou smartphone. Des services entièrement automatisés qui procurent une grande flexibilité pour les acquéreurs potentiels et donne l’opportunité au professionnel de se concentrer sur la négociation. Un mandataire immobilier également plus disponible pour échanger avec les acheteurs à qui, il propose, via son site, des visites virtuelles accessibles en permanence.

UN PROFESSIONNEL INTERMÉDIAIRE

Faire le lien entre un vendeur et son acquéreur

Le mandataire immobilier intervient entre le vendeur et l’acheteur dans le cadre d’une vente immobilière. Il joue le rôle de médiateur entre les deux parties. Une mission qu’il accompli, pour la plupart, à distance. C’est sans aucun doute ce qui a contribué à son succès au cours des derniers mois, à l’ère du tout numérique, les visites virtuelles, les rendez-vous en visio ont séduit des vendeurs et acquéreurs dans l’incapacité de se déplacer. Un nouveau modèle de transactions immobilières réalisables depuis le confort de son domicile.

Une réponse à un besoin de dématérialisation

Le mandataire immobilier a su s’imposer comme un professionnel qui répond à une demande digitale. Ce métier qui a connu son essor avec la crise sanitaire s’est avéré être une réponse à une véritable attente, jusqu’à non vraiment formulée. Ce qui explique son succès. Le marché de l’immobilier prouve ainsi qu’il sait s’adapter à l’évolution de la société.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier
Crédit photo : Licence accordée par PIXABAY