Les cadres de l’immobilier recherchent leur indépendance : le portage peut être la réponse

0
391
Spread the love

Tous les cadres salariés ont rêvé à un moment de leur vie de devenir indépendants et d’augmenter leur autonomie. Certains l’envisagent plus sérieusement que d’autres, mais nombreux d’entre eux craignent de passer à l’acte. Cela est tout à fait compréhensible quand on considère le fait que l’indépendance suppose une certaine instabilité. Pourtant, il existe un moyen d’être entièrement autonome sans avoir à s’inquiéter de son lendemain. C’est le portage salarial immobilier. Ce statut qui allie les avantages du salariat et celui de l’entrepreneuriat est parfait pour les jeunes cadres en quête d’une orientation différente pour leur carrière ou les plus âgés qui aspirent à moins de pression entrepreneuriale.

LES CADRES MOYENS SONT PLUS CONCERNÉS

Un sondage rapide permet de constater que la plupart des cadres ayant pour ambition de se mettre à leur propre compte sont les cadres moyens. Environ 60 % du nombre total de cadres pour être plus précis. Ils sont motivés par le désir de travailler selon leur propre méthode, d’avoir leur propre portefeuille client et surtout d’améliorer leurs conditions de travail qui sont quelque peu moyennes comparées à celles des cadres supérieurs. Mais cela est très vite contrebalancé par leur envie de sécurité et surtout de protection sociale. C’est pour cette raison que le portage salarial immobilier est le statut approprié. Cependant, en dépit de cet avantage unique, bon nombre de cadres de l’immobilier ignorent encore ce statut et végètent dans leur dilemme.

POURQUOI ADOPTER LE PORTAGE SALARIAL IMMOBILIER ?

Depuis quelques années, le portage salarial immobilier fait des heureux dans le rang des professionnels de l’immobilier. De nombreux mandataires et négociants ont sauté le pas et ne regrettent pas de l’avoir fait. Le fait est que ce statut unique possède des avantages non négligeables qui facilitent la vie de ces cadres. Le premier, c’est la réduction l’allègement des tâches administratives. Le cadre pourra déléguer toute la partie administrative à une entreprise de portage.
Ensuite, nous avons la sécurité. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’en portage salarial, le professionnel est un indépendant de par son activité, mais un salarié de par sa couverture sociale. L’entreprise de portage signe avec lui un contrat de travail qui lui permet de bénéficier de tous les avantages sociaux (mutuelle, retraite, chômage, formation, etc.) tout en gardant son autonomie dans le travail. Pour finir, l’entreprise de portage propose un accompagnement sur mesure et une mise en relation avec d’autres professionnels. Ainsi, grâce au potage salarial, fini les casse-têtes. Le cadre pourra mener son activité comme il l’a toujours voulu, mais en conservant la totalité de ses assurances. Il pourra même bénéficier de l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) dans certaines conditions.

UN STATUT RECONNU ET ENCADRÉ

Certains pensent que le portage salarial immobilier est statut trop avantageux pour être reconnu. Sachez que ce statut est inscrit au Code du travail depuis une dizaine d’années. À ce titre, il bénéficie d’un vrai encadrement juridique au même titre que les autres statuts d’indépendant comme l’auto-entrepreneuriat, l’EURL, etc. Un mandataire qui opte pour ce statut sera imposé sur son salaire avec prélèvement à la source et pourra déduire s’il le désire ses frais professionnels.
De plus, depuis que certains professionnels se sont lancés dans l’aventure du portage salarial immobilier, le secteur est devenu très dynamique enrôlant chaque jour de plus en plus de travailleurs, de consultants, des négociateurs, et d’autres professions de l’immobilier. Nous sommes donc face à un secteur en plein essor qui n’a pas encore révélé tout son potentiel. Même s’il a longtemps été méconnu par faute d’ignorance, aujourd’hui toutes les administrations (juridiques, fiscale, etc.) intègrent ce statut. Vous n’avez donc aucun souci à vous faire. D’un autre côté, les sociétés de portage sont tenues par la Convention collective de veiller aux intérêts de ses portés et surtout de travailler dans le plus grand respect des lois. Ce statut est donc la réponse aux préoccupations de tous les cadres immobiliers.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : Licence accordée