Micro-entreprise ou portage suite: Dans l’immobilier quelle comptabilité convient le mieux aux indépendants ?

0
286
Micro-entreprise VS portage salarial 2

Après avoir traité les différentes obligations auxquelles devaient faire face les indépendants, cet article propose d’analyser le côté financier.

Dans le secteur de l’immobilier, quelle comptabilité convient le mieux aux indépendants ? La micro-entreprise et le portage salarial immobilier ont en commun la possibilité de faciliter l’exercice de l’activité des indépendants. Cependant, ils sont différents sur bien des points, notamment celui de la comptabilité. Or, la gestion comptable est très importante pour mener à bien une activité. L’indépendant doit donc bien réfléchir afin de trouver le statut qui convient le mieux à ses objectifs, mais aussi à ses finances. Pour cela, voyons lequel de ces deux statuts est plus avantageux pour un indépendant en termes de comptabilité.

LES OBLIGATIONS COMPTABLES EN MICRO-ENTREPRISE

Des tâches allégées, mais obligatoires.

En micro-entreprise, l’indépendant a l’obligation de tenir un registre de toutes ses entrées et sorties d’argent. Il doit pouvoir éditer des factures afin d’en émettre pour ses clients en ayant soin de conserver un exemplaire. Il doit garder toutes les pièces qui justifient les achats effectués. Le professionnel indépendant a l’obligation de déclarer son chiffre d’affaires à l’administration fiscale selon les exigences du régime auquel il est affilié. En d’autres termes, il doit avoir une gestion administrative et comptable irréprochable, au même titre qu’un dirigeant d’entreprise. Les tâches sont certes allégées, mais elles n’en sont pas moins obligatoires.

Quelques formalités indispensables

En tant que micro-entrepreneur, l’indépendant doit faire face à des formalités moins importantes que celles d’un créateur de SASU ou d’EURL. Mais, il doit tout de même effectuer certaines démarches indispensables. Puisqu’il est soit affilié au régime réel simplifié soit au régime réel normal, il a l’obligation de répondre aux exigences de ces derniers. Pour cette raison, il doit disposer d’un livre où l’on peut consulter les inventaires. Il doit aussi déclarer la TVA, tenir un grand livre et faire des déclarations fiscales et sociales. Pour finir, il doit veiller à effectuer ses comptes annuels à la fin de l’exercice. Alors, même s’il a moins de tâches qu’un dirigeant d’entreprise classique, l’indépendant en micro-entreprise est quand même tenu de s’investir dans plusieurs tâches comptables qui sont une dépense de temps, d’énergie et même d’argent.

LES OBLIGATIONS COMPTABLES EN PORTAGE SALARIAL

Des tâches comptables déléguées à la société de portage immobilier

Lorsqu’un professionnel indépendant signe un contrat de travail avec une société de portage, il lui confie la totale gestion de son activité. Ainsi, pendant qu’il se concentre sur le cœur de son métier, la société de portage salarial immobilier gère les charges sociales et les opérations comptables. Ce mode de fonctionnement est particulièrement agréable pour les professionnels qui ont besoin d’acquérir des équipements et du matériel dans l’exercice de leur activité. Le fait est qu’ils peuvent les immobiliser afin de les amortir dans la durée.

Comment se passe l’immobilisation des actifs ?

Une immobilisation est un bien qui profite à l’activité de l’indépendant et qui est destiné à rester longtemps dans l’entreprise. En comptabilité, seuls les biens ayant une valeur supérieure à 500 € HT peuvent être immobilisés. Ainsi, il s’agit d’une notion qui n’est pas à la portée de tous. Avec le portage salarial, le salarié porté immobilier comme tout autre salarié, n’a pas de soucis à se faire, c’est la société qui s’occupe de toutes les opérations relatives à l’immobilisation. Par ailleurs, s’il opte pour faire passer les immobilisations sur son activité et son compte, il peut faire des économies sur les charges et l’impôt.

QUELLE EST LA COMPTABILITÉ LA PLUS AVANTAGEUSE ?

Le statut de salarié porté est gagnant

La comptabilité en portage salarial est indéniablement la plus avantageuse pour un indépendant. Tout d’abord parce qu’il ne s’occupe plus de toutes les opérations afférentes. Mais aussi parce qu’elle lui permet d’effectuer des combinaisons gagnantes qu’il ne se serait pas permises faute de compétence. Il ne faut pas aussi négliger le fait qu’en déléguant ses tâches comptables, il peut se concentrer sur son métier et accroître son chiffre d’affaires. D’ailleurs, bon nombre d’entrepreneurs ne réussissent pas parce qu’il consacre trop de temps aux démarches comptables.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier

Crédit photo : Licence accordée