Passer de secrétaire comptable à négociatrice immobilière

0
313

Sophie, après avoir exercé le métier de secrétaire comptable pendant une quinzaine d’années, a choisi celui de négociatrice en immobilier indépendante. Entretien avec cette jeune femme qui a choisi de travailler avec Freecadre Immobilier en portage salarial pour son nouveau métier.

Pourquoi avoir décidé de changer de profession et porter votre choix sur la négociation immobilière ?

En fait j’avais le sentiment de ne plus avancer dans ma branche, j’en avais fait le tour finalement. J’aime le contact, les rencontres et cela faisait déjà quelques temps que je m’intéressais à la négociation. C’est un métier qui n’est pas routinier et l’idée de chercher des biens, de dénicher celui qui va permettre à une famille de réaliser son projet me plaisait beaucoup. Une restructuration du cabinet comptable dans lequel je travaillais alors a été l’opportunité de me réorienter.

Comment avez-vous procédé pour cette reconversion professionnelle parce que c’est un nouveau métier à apprendre ?

J’ai commencé par faire un bilan de compétences ce qui m’a permis de cerner mes atouts ainsi que mes faiblesses. J’avais déjà l’envie, un attrait pour ce métier, il me restait à me former pour acquérir les expertises spécifiques, connaître la législation, toutes les formalités etc…. Pour ce faire j’ai suivi une formation pour être opérationnelle et surtout compétente.

Reprendre des études n’a pas dû être évident

Non c’était un défi et une organisation particulière mais j’étais motivée, c’était mon choix et je savais quel était mon but, donc en dehors du travail à fournir en plus de mon emploi que j’occupais toujours, c’est une belle expérience. J’ai tellement appris et mon intérêt n’a fait que grandir. Avec mes droits à la formation professionnelle, j’ai pu aménager mon poste avec l’accord de mon employeur et tout c’est parfaitement déroulé. C’est ainsi que j’ai obtenu, au travers de la formation pour adulte, le diplôme de négociateur immobilier avec un niveau bac + 2. C’est un métier où il faut, outre des qualités de commerciale évidentes, savoir conseiller sa clientèle, connaître le marché de l’immobilier. Mais ce sont aussi des compétences en fiscalité et dans le domaine financier, que j’avais déjà un peu de par mon poste de secrétaire comptable mais je les ai approfondies. Sans oublier l’aspect juridique qui est très important, la législation change régulièrement, il faut bien la suivre et en connaître toutes les subtilités.

Vous avez opté pour le statut du portage salarial, quelle en est la raison ?

En fait, après avoir été employée durant toutes ces années, je voulais être indépendante, ne plus dépendre d’un patron. De plus le métier de négociateur immobilier s’exerce de plus en plus en Freelance et avec internet c’est facile de travailler de chez soi. Mais être indépendante était risqué et je ne voulais prendre aucun risque. De fait, après des recherches sur les différents statuts possibles c’est le portage salarial qui m’est apparu comme la solution. Parfaitement adapté à ce que je recherchais car il me permet d’être indépendante sans avoir à créer de structure juridique. Le portage me donne l’opportunité de travailler en toute autonomie, ce que je voulais. Je décide de mes clients, de mes missions, des tarifs que j’applique, je suis totalement indépendante. Et de plus je conserve tous mes avantages sociaux, donc j’ai une sécurité financière et n’ai pas à craindre l’avenir. Je cotise pour ma retraite, pôle emploi, la prévoyance et je bénéficie de la couverture sociale. Un autre avantage, c’est la prise en charge par la société de portage salarial de toute la gestion administrative de mon activité. C’est elle qui gère la facturation, les éventuelles relances, toutes les formalités, la comptabilité ce qui me change et c’est aussi elle qui établit mensuellement mon bulletin de salaire. C’est parfait.
J’ai contacté différentes sociétés de portage pour me renseigner sur leurs commissions, leurs conditions de collaboration, les avantages qu’elles proposaient aux salariés portés et c’est sur Freecadre Immobilier que mon choix s’est arrêté.

Vous pouvez nous expliquer les raisons qui vous ont motivée à choisir Freecadre Immobilier

Et bien dans un premier temps pour sa spécialisation dans le secteur de l’immobilier. Les personnes qui ont répondu à mes questions connaissent parfaitement toutes les problématiques de ce métier, elles sont à même de me renseigner et de m’aider. D’ailleurs, j’ai pu suivre des ateliers qui m’ont permis d’acquérir des compétences que je ne possédais pas encore. Par exemple, comment démarcher une clientèle, mettre en valeur mes qualités professionnelles ou encore négocier mes tarifs. Des connaissances indispensables pour bien démarrer et développer mon activité et que je ne savais pas faire. Les équipes de Freecadre Immobilier m’ont beaucoup aidé. Certes j’aurais pu apprendre toute seule, mais j’aurais perdu beaucoup de temps et fais de nombreuses erreurs. Être accompagnée au quotidien par cette société a été pour moi la garantie de bien débuter.

Cela va faire un an que vous êtes négociatrice immobilière en portage salarial, êtes-vous satisfaite de votre reconversion ?

Oh oui, je suis ravie. Le métier de négociatrice immobilière est très complet. Je suis les dossiers du début à la fin, en recherchant des biens, négociant entre les vendeurs et acquéreurs… C’est enrichissant, on rencontre beaucoup de gens différents, on apprend tous les jours avec les nouvelles lois, les aides qui évoluent, il faut aussi se tenir informé des tendances du marché. J’ai trouvé avec Freecadre Immobilier et le portage salarial la structure idéale que je conseille à tous ceux qui ont un projet et souhaitent devenir indépendant. Je peux me concentrer pleinement à mon activité sans me soucier des détails administratifs et sans inquiétude au niveau de ma couverture sociale. Avec Freecadre Immobilier on est accompagné, épaulé, jamais seul c’est important. Vraiment je m’épanouis dans ce nouveau métier et je ne peux que conseiller à tous ceux qui ont envie de se lancer dans cette aventure de le faire sans hésiter.

Article rédigé par l’équipe Freecadre et le concours de Sophie B et publié sur le site le 28 février 2018
Crédit photo : PIXABAY