Pour se faire un bon salaire en étant salarié d’une société de portage immobilier

0
160
Se faire un bon salaire
Avoir un bon salaire en étant salarié par une société de portage salarial immobilier ?

Comment se faire un bon salaire en étant salarié porté d’une société de portage salarial immobilier ? Les candidats au portage se posent généralement la question de savoir si le salaire qu’ils obtiendront sera conséquent. Grâce à certains outils développés, il est possible aujourd’hui d’effectuer une simulation pour déterminer le montant de son futur salaire. On remarque généralement que les résultats ne sont pas les mêmes selon que l’on utilise les données d’une société de portage plutôt qu’une autre. Pourtant, il va falloir se fier à l’un de ses résultats pour arriver à se faire de l’argent. 

SIMULATION DE SALAIRE : IL FAUT CONSIDÉRER LES FRAIS DE GESTION

Comment sont calculés les frais professionnels ?

Pour déterminer la meilleure société de portage salarial, il est important de prendre en compte dans les simulations effectuées, les frais de gestion facturés. Ces derniers représentent la commission que prélève la société de portage sur les honoraires du salarié porté. Ce taux de prélèvement sert à la rémunérer les services de gestion administrative, fiscale et juridique qu’elle assure au salarié porté immobilier. Afin de fixer les frais de gestion, les sociétés prennent en compte les divers services qu’elles proposent. C’est pour cela que les offres sont variées et changent d’une entreprise de portage salarial à une autre. En général, les acteurs se réfèrent à un calcul de dégressivité qui est fonction du niveau de la facturation. Mais certains préfèrent utiliser des plafonds mensuels.

PRENDRE EN COMPTE LES IMPÔTS ET LES TAXES

Les portés indépendants s’acquittent aussi des impôts et des taxes

En raison de leur statut de salarié, les portés ont l’obligation de payer les impôts sur le revenu. Ces frais doivent donc entrer en ligne de compte dans la détermination du montant du salaire. Le candidat doit se renseigner sur le taux de prélèvement appliqué et l’introduire dans la simulation. En dehors de l’imposition sur le revenu, il faut également penser à la TVA à laquelle toutes les sociétés de portage sont assujetties lors de l’émission de facture. Elle varie entre 0 % et 20 %. Il faut savoir que selon l’ancienneté et la taille d’une société de portage, elle peut jouir des exonérations de charges patronales. Dans ce cas, une fois sous contrat avec elle, le salarié porté verra son salaire net s’accroître.

LES FRAIS PROFESSIONNELS, UNE SOLUTION POUR AUGMENTER LE SALAIRE

Quand parle-t-on de frais professionnels ?

Le salarié porté peut dans certains cas déduire des frais de fonctionnement du montant de ses cotisations. Il s’agit en réalité de dépenses effectuées durant la mission, mais qui ne sont pas directement liées aux opérations. On peut par exemple citer les dépenses d’hébergement, d’abonnement internet, d’achat de fourniture ou de nom de domaine, etc. Si la dépense peut être justifiée alors, on peut la déduire. Les salariés arrivent à réclamer par exemple les frais de déplacement ou encore les frais de restauration qu’ils ont engrangés au cours de la mission.

Comment se faire de l’argent avec une société de portage ?

Les frais professionnels sont un bon moyen de récupérer une partie de l’argent que l’on investit dans une mission. Cependant, toutes les sociétés de portage salarial ne remboursent pas tous les types de frais professionnels. Pour augmenter son salaire, il faut trouver une société de portage salarial comme Freecadre Immobilier qui prend en compte le plus de frais possibles. Aussi, il faut veiller au taux des frais de gestion. En général, les taux les plus bas cachent une faille dans les remboursements, des prestations non réalisées ou facturées en plus. Pour attirer les candidats, certaines entreprises prélèvent des cotisations trop élevées afin de cacher le subterfuge et d’accroître indûment leur marge. Alors, il faut bien vérifier chaque composante de la comptabilité (impôts, cotisation, taxes, frais de gestion, etc.). Par ailleurs, il faut aussi se méfier des taux de prélèvement trop grand. Certains services inutiles sont ajoutés pour leurrer le candidat.

Article rédigé par l’équipe Freecadre Immobilier

Crédit photo : Licence accordée